Je m'appelle Michel


J'ai découvert le Jura à l'âge de 6 ans, au moment de mes premières vacances à la montagne.


La première grande émotion du petit garçon que j'étais, a été de me retrouver entre deux véritables murs de neige, érigés là par mon père qui avait eu le souci de creuser un passage jusqu'au chalet.


C'est avec les vaches montbéliardes qui pâturaient autour de chez nous que s'est produite la deuxième rencontre déterminante. Ce jour-là a marqué le début d'une grande tendresse pour ces animaux, qui ne s'estompera jamais malgré les années.


Durant toute mon enfance, je passais mes vacances, été comme hiver, à la ferme. J'ai appris à aimer le Jura. Ses prairies et ses forêts étaient présentes chaque jour dans les pensées du jeune écolier que j'étais alors...


Puis est venue une autre passion : celle de la musique. Lorsque j'étais étudiant, je passais mes soirées à découvrir la musique, de Arno jusqu'à Zappa...


Cette passion m'a tout naturellement amené à devenir disquaire spécialisé en musique classique, jazz et musiques du monde. Je suis ensuite devenu cadre dans une maison d'édition phonographique.


Mais je n'en oubliais pas pour autant mes premiers amours... Tous mes temps libres étaient consacrés aux montagnes jurassiennes que j'arpentais afin d'y observer sa faune (lynx, chat forestier, grand tétras,...) et sa flore.


En 2009, j'en suis arrivé à m'équiper d'un appareil photographique pour mieux partager avec ma famille ( ) et mes amis, mes rencontres avec la nature.


Enfin, au cours de l'année 2011, j'ai décidé de prendre du recul avec mon activité professionnelle et de photographier les animaux qui peuplent les montagnes jurassiennes que j'aime tant.



Michel Brétaudeau
Glaneur d'émotions et d'images



Michel Brétaudeau vient du monde de la musique. Il sait tendre l'oreille vers les moindres sons. « Avant » il entendait tout doucement arriver sur son fond sonore le blues de l'alto de Frank Morgan, ou la suavité du doudouk.


Aujourd'hui, son oreille perçoit quel animal craquelle la neige derrière lui ou écrase une brindille au loin.


Michel Bretaudeau est photographe animalier. Il arpente les pentes du Jura, les moindres recoins de la grande forêt, il longe les crêtes avec obstination, sans camouflage, sans forcément se cacher ou si peu mais toujours discret, habillé sobrement, devenant un des éléments de la nature qui ne saurait effrayer l'animal.


Il n'utilise pas de filet, pas d'appât, pas de fantôme des bois. Il se noie dans le dessin des arbres et avec beaucoup de patience il attend et guette.


Ses fêtes à lui sont les jours où il s'est trouvé nez à nez avec un lynx, où le grand coq de bruyère lui fait tout un cirque, où quelques hermines dansent sous ses yeux.


Le Jura n'a plus de secret pour ce montagnard photographe, passionné par sa faune qui, enfant, gardait les vaches du voisin.


Il a désormais la gourmandise de plaisirs simples et profonds dans la connaissance des habitants de la nature et leur rencontre.


La photographie, dans ce qu'elle peut offrir en émotion à ceux qui la regardent, est un bel objectif de vie pour Michel.



Sylvie Desbois-Sorbé



jura.hopi@gmail.com
(Vous pouvez m'envoyer un message en cliquant sur l'image de pigeons alsaciens... michel brétaudeau / bretaudeau michel, photographe animalier passionné par la faune du Jura : lynx, hermine, grand tétras, chamois, brame du cerf mais aussi, papillons et vaches !)